ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS ICI OU INFORMATIONS CONFIDENTIELLES VIA LA  ZONE D'INFORMATION WEB 

La police de Québec met en garde la population concernant des fraudes par téléphone. Dans les dernières semaines neuf personnes ont déclaré ce type de fraude. Les fraudeurs visent principalement les personnes aînées. Il pourrait avoir plus de victimes.  Plus de détails : cliquez ici

Des contraventions bien salées pour du « Car surfing »

Il est interdit de s'agripper à un véhicule en mouvement « Car surfing »

Un jeune conducteur de 18 ans a été interpellé le 7 mai dernier, à Saint-Hyacinthe, pour avoir participé à une infraction de type « Car surfing ».

Selon la SQ, un jeune d’âge mineur s'est agrippé au véhicule alors que le conducteur circulait sur la voie publique.

Le permis de conduire du conducteur a été suspendu sur le champ, pour une période de sept jours, en plus de voir son véhicule saisi pour la même durée.

Un constat d’infraction de 1558$ et 12 points d’inaptitude lui a également été remis. De plus, il a reçu un constat de 519$ pour ne pas avoir eu l’assurance automobile.

Quant au jeune mineur qui se tenait sur le véhicule a également reçu un constat en vertu de l’art. 433 du Code de la sécurité routière de 959$ et 12 points d’inaptitude ainsi qu’un constat d’infraction pour le non-port de la ceinture de sécurité de 261$ et 3 points d’inaptitude.

ARTICLE 433 DU CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE :  Nul ne peut, alors que le véhicule routier est en mouvement, se tenir ou prendre place sur le marche-pied, sur une partie extérieure du véhicule, dans la benne ou la caisse du véhicule ou tolérer qu’une telle pratique ait lieu.

Passez le mot à vos enfants, c'est peut-être vu comme un jeu pour eux, mais vivement dangereux. Ce n'est pas pour rien qu'il y a un article de loi qui interdit le « Car surfing », et ce depuis au moins une vingtaine d'années, car malheureusement, des personnes ont déjà perdu la vie en faisant cette action.

 

16607721798077944308