TÉMOINS - ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS - Zone911 est là pour vous informer ! Photos et vidéos ICI ou envoyez nous vos informations anonymes via la ZONE D'INFORMATION WEB 

Fraude: Attention aux voleurs sur les petites annonces

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) souhaite mettre la population en garde concernant un stratagème de vol en lien avec des sites populaires de vente en ligne.

Le SPVG a reçu plusieurs plaintes de citoyens ayant été victimes de vols lors de rendez-vous fixés dans le but de vendre ou d'acheter des items affichés sur de tels sites Internet.

Voici ce que dit le service de police

Tous les dossiers sont similaires : le contact initial entre le voleur et sa victime se fait à partir de petites annonces pour la vente d'un item, généralement un appareil électronique, sur un site de vente populaire comme Marketplace ou encore Kijiji.

Modus operandi

Dans quatre des cinq dossiers, le suspect a contacté la victime en lui indiquant être intéressé par l'item qu'elle a mis en vente.

- Des échanges ont eu lieu entre le vendeur et l'acheteur potentiel afin de s'entendre sur un prix pour l'item convoité.

- Un rendez-vous a ensuite été fixé afin d'effectuer l'échange. Les parties ont décidé de se rencontrer dans un endroit extérieur sur le territoire de Gatineau.

- Lorsque le vendeur est arrivé sur les lieux, le suspect n'était pas encore présent. Il a prétexté un retard ou expliqué qu'il était au guichet automatique pour retirer l'argent nécessaire à la transaction.

- Le suspect est ensuite arrivé sur les lieux et a tendu une enveloppe qui semblait pleine au vendeur.

- Alors que le vendeur vérifiait le contenu de l'enveloppe, le suspect a pris la fuite à pied. Il s'est ensuite avéré que l'enveloppe contenait uniquement du papier ou encore des mouchoirs.

- Dans l'un de ces quatre dossiers, la victime a été aspergée de poivre de Cayenne par le suspect juste avant qu'il prenne la fuite.

- Le suspect a ensuite bloqué ses victimes sur les plateformes utilisées de sorte qu'ils ne puissent plus échanger.

Dans le cinquième dossier, la victime a contacté le suspect pour acheter un item qu'il avait mis en vente.

- La victime a échangé avec le suspect afin de s'entendre sur un prix pour un iPhone 13 Pro Max.

- Le suspect s'est ensuite rendu chez la victime pour effectuer la transaction où il a montré un téléphone qui semblait correspondre à celui convoité. Le téléphone était placé dans une boîte originale de iPhone.

- À la demande du suspect, la victime a réglé la transaction en argent comptant et le suspect a quitté les lieux.

- Lorsque la victime a allumé le téléphone, elle a vu que celui-ci affichait un logo Androïd, que l'écran tactile était de mauvaise qualité, que les mots à l'écran présentaient beaucoup de fautes d'orthographe et que plusieurs fonctions étaient inopérantes.

- La victime a par la suite tenté d'entrer en contact avec le suspect, mais il ne répondait plus.

Conseils de prévention pour les vendeurs

Un vendeur devrait toujours tenter de se renseigner sur l'acheteur avant d'effectuer une transaction. Si son profil semble avoir été créé tout récemment ou qu'il donne peu d'information, il y a lieu de se méfier!

Les rencontres dans des lieux publics durant les heures d'achalandage devraient être privilégiées.

Il importe de toujours s'assurer de la validité du paiement avant de remettre un item à un acheteur potentiel, et ce, même si celui-ci dit vouloir l'inspecter avant de l'acheter.

Conseils de prévention pour les acheteurs

Un acheteur devrait toujours tenter de se renseigner sur le vendeur avant d'effectuer une transaction. Si son profil semble avoir été créé tout récemment ou qu'il donne peu d'information, il y a lieu de se méfier!

Si le prix demandé est beaucoup plus bas que la valeur réelle de l'article, il faut se méfier, d'autant plus si le vendeur indique que l'item est neuf ou presque neuf.

L'acheteur devrait poser des questions sur l'article et demander à voir plus de photos. Il peut également effectuer une recherche d'images inversées à l'aide d'un moteur de recherche comme « Google images » pour voir si celles-ci ne proviennent pas d'une autre annonce.

Les rencontres dans des lieux publics durant les heures d'achalandage devraient être privilégiées.

L'acheteur devrait demander au vendeur de lui montrer l'article avant de procéder au paiement et tenter, à distance, de repérer s'il présente des anomalies.

Dans une optique de prévention de la criminalité, le SPVG évalue présentement la possibilité de mettre en place des zones d'échange sécuritaires sur son territoire.

Source: SPVG

16607721798077944308