TÉMOINS - ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS - Zone911 est là pour vous informer ! Photos et vidéos ICI ou envoyez nous vos informations anonymes via la ZONE D'INFORMATION WEB 

Pompiers de Montréal : Un signalement à la CNESST a été fait suite à un incident qui aurait pu avoir des conséquences tragiques

L'Association des Pompiers de Montréal confirme avoir produit un signalement auprès de la CNESST à l'issue d'un événement qui aurait pu avoir des conséquences tragiques lors d'une opération de sauvetage dans les eaux du fleuve St-Laurent

- Communiqué de presse -
C'est dans la foulée d'une opération de sauvetage dans les eaux du St-Laurent, aux abords du pont Mercier, au cours de la nuit du 24 au 25 octobre 2022, que l'Association des Pompiers de Montréal a dénoncé auprès de la CNESST une situation dramatique à laquelle un équipage de 4 de ses membres, à bord de leur embarcation, ont été confrontés : une situation périlleuse qui aurait pu se solder d'une façon désastreuse, dans des conditions s'apparentant étrangement à celles qui ont tragiquement coûté la vie au pompier Pierre Lacroix l'an dernier et blessé trois de ses collègues d'équipage.

Les pompiers impliqués dans cet incident malheureux étaient alors à la recherche d'une potentielle victime ayant sauté du haut d'un pont, soit le pont Mercier, mais sans confirmation de ce fait à ce moment-là. L'embarcation s'est alors retrouvée dans une zone que l'équipage ne connaissait pas et qui est non navigable et non balisée pour le public.

Le signalement fait par l'Association comprend notamment une dénonciation des pratiques au sujet de la formation, de l'absence de personnes-ressources dûment qualifiées pour encadrer le personnel attitré à développer et dispenser la formation, mais aussi pour administrer l'ensemble du dossier nautique-glace, de l'absence d'un plan pédagogique précis, le non-respect des Normes NFPA et de la Loi sur la Santé et la Sécurité au Travail (LSST). Le vice-président du syndicat, Richard Lafortune, a précisé par ailleurs que l'Association y dénonce aussi de l'absence de procédures pour la remise en service des embarcations quant aux suites d'entreposage, en matière d'entretien et de réparation. À ceci s'ajoutent deux autres interventions impliquant la zone interdite instaurée par la CNESST.

« La seule solution est la suspension complète et intégrale du service de sauvetage nautique jusqu'à ce que la formation, les équipements, le nombre d'intervenants et d'embarcations ainsi que la capacité du service à gérer et intervenir dans de telles missions soient adéquats afin d'éviter de perdre des sauveteurs à nouveau » a poursuivi monsieur Lafortune.

Ce dernier a conclu en disant que le syndicat poursuivait activement ses interventions et représentations auprès des instances et autorités compétentes, au nom de l'intégrité physique de ses membres. Par égard aux enquêtes en cours, particulièrement celle de la coroner Géhane Kamel qui se penche sur la mort tragique du pompier Lacroix, l'Association, par devoir de réserve, n'accordera aucune entrevue dans la foulée de la diffusion de ce communiqué de presse.

SOURCE Association des pompiers de Montréal

16607721798077944308