TÉMOINS - ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS - Zone911 est là pour vous informer ! Photos et vidéos ICI ou envoyez nous vos informations anonymes via la ZONE D'INFORMATION WEB 

Retour des tests aléatoires de dépistage de la Covid-19 dans les aéroports

Information via communiqué de presse Santé Canada émis le 14 juillet 2022

Le gouvernement du Canada rétablit les tests aléatoires obligatoires hors site pour les voyageurs par voie aérienne

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement du Canada a mis en place des restrictions à l'entrée, des tests de dépistage et des exigences en matière de mise en quarantaine pour gérer les risques aux frontières.

Le dépistage est un élément majeur du programme de surveillance visant à suivre l'importation du virus de la COVID-19 au Canada et à repérer les nouveaux variants préoccupants.

Le 11 juin 2022, dans le cadre d'une stratégie plus vaste de transition des tests de dépistage hors des aéroports pour les voyageurs par voie aérienne, le gouvernement du Canada a suspendu les tests aléatoires de dépistage obligatoire pour les personnes voyageant par avion.

À partir du 19 juillet 2022, les tests aléatoires de dépistage obligatoire reprendront pour les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés qui arrivent au Canada par avion dans les quatre principaux aéroports canadiens, soit Vancouver, Calgary, Montréal et Toronto.

Pour être considérés comme voyageurs entièrement vaccinés entrant au Canada, les voyageurs doivent avoir reçu une série primaire d'un vaccin anticovidique accepté pour les voyages par le gouvernement du Canada au moins 14 jours civils avant l'entrée au Canada.

Tous les tests de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs par voie aérienne, tant les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés que les voyageurs partiellement ou non vaccinés, seront effectués à l'extérieur des aéroports, soit lors d'un rendez-vous en personne dans certains emplacements (magasins ou pharmacies) de fournisseurs de tests, soit lors d'un rendez-vous virtuel pour un test d'autodépistage.

Les voyageurs qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, à moins qu'ils n'en soient exemptés, doivent continuer à effectuer un test de dépistage au jour 1 et au jour 8 de leur quarantaine obligatoire de 14 jours.

Le fait de déplacer les tests de dépistage à l'extérieur des aéroports appuiera le dépistage des voyageurs arrivant par voie aérienne tout en permettant de surveiller les nouveaux variants préoccupants ou les changements de la situation épidémiologique et d'y réagir rapidement. Les tests aléatoires de dépistage obligatoire se poursuivent aux points d'entrée terrestres, sans changement.

Ce que dit aussi le communiqué de Santé Canada
Le dépistage aux frontières est un outil important pour la détection et la surveillance de la COVID-19 au Canada et a été essentiel pour nous aider à ralentir la propagation du virus. Les données du programme de dépistage servent à comprendre le niveau actuel et les tendances de l'importation de la COVID-19 au Canada. De plus, ces données ont éclairé et continuent d'éclairer l'assouplissement sécuritaire des mesures frontalières du gouvernement du Canada.
Les voyageurs par voie aérienne qui sont considérés comme entièrement vaccinés qui sont sélectionnés pour un test aléatoire obligatoire ainsi que ceux qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés recevront un avis par courriel dans les 15 minutes suivant la présentation de leur déclaration relative aux douanes. Le courriel fournira des renseignements qui les aideront à prendre des dispositions pour effectuer leur test auprès d'un fournisseur de tests dans leur région. Les voyageurs non vaccinés peuvent effectuer leur test de dépistage en prenant un rendez-vous virtuel ou en personne avec le fournisseur de test à son point de vente ou dans une pharmacie participante tout en respectant les exigences en matière de mise en quarantaine.

Tous les voyageurs doivent continuer d'utiliser ArriveCAN (application mobile ou site Web gratuit) pour fournir des renseignements obligatoires concernant leur voyage dans les 72 heures précédant leur arrivée au Canada ou avant de monter à bord d'un navire de croisière à destination du Canada, à quelques exceptions près. Il s'agit de la façon la plus rapide, facile et sécuritaire pour les voyageurs de montrer qu'ils satisfont aux exigences sanitaires. Des efforts supplémentaires sont déployés pour améliorer le taux de conformité à ArriveCAN, qui est déjà supérieur à 95 % pour les voyageurs arrivant par voie terrestre et aérienne.

Tous les voyageurs vaccinés sélectionnés au hasard dans le cadre du programme de dépistage aux frontières doivent se soumettre aux exigences en matière de dépistage à l'arrivée.
Si le résultat du test effectué à l'arrivée est positif, le voyageur doit s'isoler pendant 10 jours à partir de la date de réception du résultat, conformément aux exigences fédérales. L'exigence est de 10 jours, peu importe la durée de la période d'isolement dans la province ou le territoire de résidence.

Les tests aléatoires obligatoires et les renseignements contenus dans l'application ArriveCAN sont des outils nécessaires qui éclairent les conseils de santé publique afin de protéger la santé et la sécurité de la population canadienne.

Citations
« Comme nous l'avons toujours dit, les mesures frontalières du Canada resteront souples et adaptables et continueront d'être guidées par la science et la prudence. Nous devons maintenir les mesures liées au dépistage aux frontières puisque c'est ainsi que nous suivons l'importation du virus responsable de la COVID-19 et des variants préoccupants. Nous continuerons d'adapter les mesures frontalières pour équilibrer les besoins liés à la protection de la population canadienne et ceux à l'appui de notre reprise économique. »
L'honorable Jean-Yves Duclos

Ministre de la Santé
« La demande en matière de voyage augmente partout dans le monde, et l'annonce faite aujourd'hui marque une étape importante dans le progrès réalisé pour simplifier les processus liés au dépistage hors de nos aéroports tout en limitant la propagation de la COVID-19. Le gouvernement du Canada continuera de protéger les voyageurs et les travailleurs et d'assurer pour longtemps la sécurité, la fiabilité et la résilience de notre système de transport. »
L'honorable Omar Alghabra

Ministre des Transports
« La sécurité des Canadiennes et des Canadiens demeure notre priorité absolue. Alors que de plus en plus de gens continuent de voyager, nous travaillons fort et nous ajoutons des ressources pour faire avancer les choses. L'ASFC embauche de nouvelles personnes - y compris des agents à la retraite et des agents des services frontaliers étudiants - pour accroître la disponibilité de kiosques et améliorer la rapidité d'ArriveCAN et en faciliter son utilisation. À mesure que la situation évoluera, nous continuerons d'apporter des ajustements et des améliorations à la frontière, car c'est ce à quoi les Canadiens s'attendent. »
L'honorable Marco Mendicino

 

Ministre de la Sécurité publique

Faits en bref
• La suspension des tests aléatoires de dépistage obligatoire pour les voyageurs par voie aérienne n'était qu'une mesure temporaire dans le cadre d'une stratégie plus large visant à déplacer le dépistage des voyageurs arrivant par avion dans les collectivités. Les tests aléatoires de dépistage obligatoire ont continué d'être effectués aux points d'entrée terrestre pendant cette même période.

• Les tests aléatoires de dépistage obligatoire pour les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés demeurent un élément critique permettant au gouvernement du Canada de surveiller le taux d'importation de la COVID-19 associé aux voyages internationaux. Cette mesure est également une pierre angulaire de la capacité du Canada à surveiller les variants préoccupants qui pourraient présenter des risques pour la santé et la sécurité des personnes au Canada et pour la reprise actuelle du Canada après la pandémie de COVID-19.

• Les tests de dépistage de la COVID-19 à l'arrivée et au jour 8, ainsi que les tests moléculaires aléatoires obligatoires, doivent être effectués auprès d'un fournisseur de tests approuvé par l'Agence de la santé publique du Canada. Les fournisseurs de tests varient en fonction de l'endroit où les voyageurs entrent au pays.

• Les voyageurs qui sont sélectionnés pour un test aléatoire obligatoire ou qui doivent subir un test à l'arrivée doivent effectuer leur test avant la fin du jour civil suivant.

• Les voyageurs arrivant à l'aéroport international Pearson de Toronto ou à l'aéroport international de Vancouver peuvent gagner du temps en utilisant la fonction optionnelle de déclaration préalable de l'Agence des services frontaliers du Canada dans ArriveCAN pour soumettre leur déclaration relative aux douanes. Les données d'utilisation préliminaires montrent que la transaction au poste de déclaration est 30 % plus rapide lorsque les voyageurs utilisent ArriveCAN pour faire leur déclaration à l'avance, au lieu du papier, ce qui équivaut à environ 40 secondes sur une transaction de 2 minutes.

• Les voyageurs réguliers peuvent tirer profit de la fonction « voyageur enregistré » dans ArriveCAN. Ainsi, un voyageur peut sauvegarder ses documents de voyage et les renseignements sur sa preuve de vaccination pour les réutiliser lors de voyageurs subséquents. À la prochaine entrée du voyageur, les renseignements sont remplis automatiquement dans ArriveCAN, c'est qui est plus rapide et plus pratique.

Liens connexes

Aidez et supportez ZONE911 par un don

0.00$ Raised:
$

16607721798077944308