ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS ICI OU INFORMATIONS CONFIDENTIELLES VIA LA  ZONE D'INFORMATION WEB 

La police de Laval prend les grands moyens pour lutter contre la violence urbaine liée aux armes à feu.

Le Service de police de Laval entend amplifier ses efforts et sa présence pour lutter de manière proactive contre la montée des crimes de violence urbaine liée aux armes à feu.

Le SPL a indiqué qu'une série d'actions concertées viseront à maintenir l'ordre public, à rehausser le sentiment de sécurité des citoyens et à contrer le phénomène de violence urbaine liée aux armes à feu découlant notamment des rivalités dans le monde criminel.

Un travail conjoint en prévention, en cueillette, en vigie et en visibilité permettra de s'attaquer de manière coordonnée et concertée aux enjeux de violence urbaine qui sévissent sur le territoire lavallois.

Le Service a établi cinq axes d'intervention qui définiront la prise en charge et qui permettront d'avoir une couverture globale des événements impliquant des armes à feu.

Ces axes sont;

le Renseignement,
la Prévention,
le Partenariat,
l'Opérationnel
et la Communication.

Cette stratégie permettra d'attaquer le phénomène de front et aura assurément un très grand impact sur le terrain, a indiqué le SPL.

« Le phénomène de la prolifération des armes à feu sur le terrain est un problème qui transcende les frontières, et tous les acteurs de la société doivent se mobiliser afin de le contrer. Face au contexte actuel, nous avons la conviction qu'une réponse globale, tant au niveau de la prévention que des interventions, est indispensable pour parvenir à des effets durables. La violence armée n'a pas sa place dans notre Ville et nous allons augmenter la pression de manière importante sur le terrain et face aux individus criminalisés et violents » soutient Pierre Brochet, directeur du Service de police de Laval.

Afin d'agir en amont au phénomène, plusieurs initiatives de prévention visant notamment les jeunes adolescents sont en place et d'autres sont à venir à l'approche de la période estivale. Parmi celles-ci, on retrouve entre autres des activités de rapprochement dans les écoles, des conférences s'adressant aux parents en partenariat avec le milieu scolaire et communautaire, des rencontres avec les moniteurs de parc, une participation à la Table gang de rue de Laval (TGDRL).

Divers organismes sont à pied d'œuvre pour aider de jeunes personnes et leurs familles dans le but de les soutenir à se sortir du milieu de la délinquance.

Des ressources à la disposition des citoyens lavallois

Toutes les personnes impliquées ont une valeur ajoutée et le partage de l'information est l'un des points centraux de la stratégie lavalloise.
Les citoyens peuvent eux aussi contribuer aux efforts déployés en rapportant des événements dont ils sont témoins ou victimes. Toute personne qui aurait de l'information sur un événement ou une enquête en lien avec la violence urbaine liée aux armes à feu peut communiquer de façon confidentielle sur la Ligne Info-Police au 450 662-INFO (4636) ou composer le 911.

Pour avoir recours à des ressources, les jeunes, leurs parents et leur entourage sont également invités à consulter le site Web du projet SAJ, qui vise à offrir un soutien et un accompagnement individualisés aux jeunes qui rencontrent certaines difficultés et qui désirent apporter des changements à leur vie. Le projet SAJ s'adresse à des jeunes volontaires ayant entre 12 et 24 ans, résident-e-s du territoire lavallois, qui sont impliqué-e-s dans une trajectoire délinquante, un réseau criminalisé ou qui en sont à risque. Les services offerts dans le cadre du projet sont gratuits et confidentiels.

Pour en apprendre davantage sur les ressources disponibles : https://www.laval.ca/police/Pages/Fr/violence-urbaine.aspx
Pour joindre le SPL : https://www.laval.ca/police/Pages/Fr/nous-joindre.aspx

SOURCE via communiqué de presse de la Service de police de Laval

 

 

 

16607721798077944308