Tests du système d'alertes au public

Le 27 novembre 2019, toutes les organisations provinciales et territoriales de gestion des urgences effectueront des tests d'alerte au public au Canada, sauf au Nunavut.

Ainsi, des tests d'alerte seront diffusés à la télévision et à la radio, et s'afficheront sur les appareils mobiles compatibles et connectés à un réseau sans fil LTE (évolution à long terme) dans toutes les provinces et tous les territoires, sauf au Nunavut.

Les tests réguliers du Système national d'alertes au public permettent aux intervenants de valider et d'améliorer le rendement et la fiabilité du système pour veiller à ce qu'il fonctionne comme prévu en cas de situation mettant la vie en danger.

Les messages d'alerte seront identifiés comme tels et ne nécessiteront aucune action de la part des Canadiens.

Les messages d'alerte seront diffusés selon le calendrier suivant :

27 novembre 2019

Québec 13 h 55 (HNE)

Alberta 13 h 55 (HNR)

Colombie-Britannique 13 h 55 (HNP)

Manitoba 13 h 55 (HNC)

Nouveau-Brunswick 10 h 55 (HNA)

Terre-Neuve-et-Labrador 10 h 55 (HNT)

Territoires du Nord-Ouest 9 h 55 (HNR)

Nouvelle-Écosse 13 h 55 (HNA)

Nunavut *Aucun test*

Ontario 14 h 55 (HNE)

Île-du-Prince-Édouard 12 h 55 (HNA)

Saskatchewan 13 h 55 (HNC)

Yukon 13 h 55 (HNP)

Pour qu'un appareil sans fil reçoive un test d'alerte, il doit :

• être connecté à un réseau sans fil LTE au moment de l'émission du test d'alerte;

• être compatible avec le service d'alerte sans fil au public;

• être doté de la version la plus récente de son système d'exploitation.

Si un appareil mobile répond à ces conditions et ne reçoit pas le test d'alerte, les Canadiens doivent communiquer avec leur fournisseur de services sans fil.

Pour en savoir plus sur les tests d'alerte, les Canadiens peuvent consulter le site Web En Alerte.

Faits en bref

• Depuis janvier 2019, plus de 125 messages d'alerte d'urgence ont été transmis avec succès par les autorités chargées de la gestion des urgences pour prévenir les Canadiens d'une situation pouvant mettre la vie en danger. Il est reconnu que les alertes d'urgence ont permis de sauver des vies.

• Tous les appareils vendus par les fournisseurs de services sans fil après le 6 avril 2019 doivent être compatibles avec le service d'alerte sans fil au public.

• Le Système national d'alertes au public fait appel à divers intervenants :

o Sécurité publique Canada est le ministère fédéral responsable de la gestion des urgences; il coordonne l'élaboration des politiques relatives aux alertes au public avec les intervenants fédéraux, provinciaux et territoriaux.

o Les messages d'alerte d'urgence sont émis par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi que par les responsables de la gestion des urgences désignés pour avertir le public de menaces imminentes, notamment en cas de tornades, de feux de forêt, d'inondations ou d'alertes Amber.

o Les autorités provinciales sont aussi responsables de diffuser des messages d'alerte dans le cadre d'un test.

o Pelmorex inc. exploite le Système national d'agrégation et de diffusion des alertes qui transmet les alertes aux diffuseurs et aux fournisseurs de services sans fil.

o Le CRTC réglemente les fournisseurs de services de radiodiffusion et de télécommunication qui transmettent des alertes d'urgence au public.

o Les radiodiffuseurs, télédiffuseurs et fournisseurs de services de télévision diffusent les messages.

o Les fournisseurs de services sans fil transmettent les alertes aux appareils cellulaires sans fil.

Source: Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes