MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 29 mars 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

2840 CAS CONFIRMÉS
+ 342

22 personnes décédées
+0
29 personne guérie 
192 personnes hospitalisées
+28
72 personnes aux soins intensifs
+15
6313 personnes sous investigation
49 364 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Importante simulation d'un accident impliquant deux aéronefs à St-Lambert

Une simulation, basée sur un scénario d'un accident d'aéronefs, s'est déroulée aujourd'hui à Saint-Lambert-de-Lauzon.

Le scénario bien ficelé mettait en scène deux petits avions privés qui se sont percutés en plein vol. L’un avait réussi à se poser et l’autre s’était écrasé dans un sous-bois.

Un avion type ultra-léger et une carcasse de véhicule faisant office de carlingue ont été utilisés de manière à reproduire le plus fidèlement possible l’accident mis en scène par les organisateurs.

Le tout s’est déroulé à proximité d’un aéroport privé du secteur. Le scénario était important puisque des incidents de ce même type sont survenus dans le passé. En effet, l’un d’eux a causé la mort d’une personne en 2013.

simul st lambert 04

Alertés par les leurs téléavertisseurs et les communications radios, ce n’est qu’en entrant en caserne que les intervenants ont été mis au courant de la simulation. Selon Antoine Sévigny, interventionniste à la MRC Nouvelle-Beauce, la simulation a été planifiée pour tester le nouveau protocole d’intervention en milieu isolé, le tout, avec tous les intervenants pouvant être impliqués en situation réelle. Tous les intervenants ont été impliqués dans ce scénario; de la centrale d’urgence jusqu’aux services préhospitaliers.

Les intervenants ont dû évaluer et relever certains défis, autant en raison de la météo, les dénivelés du terrain avec les risques de chutes que ça comporte, de la forte humidité en forêt, et à cause des chemins utilisés pour atteindre les victimes au travers de la végétation. Dès le début, ils ont été confrontés à des difficultés d’accès à la première victime, l'engin se trouvait sur un terrain non carrossable pour les véhicules. Ils ont aussi été confrontés à des informations imprécises dues à l’état de choc du patient qui ne pouvaient indiquer précisément l’endroit du deuxième « crash ». Les pompiers ont donc effectué des recherches pour localiser le deuxième aéronef. Celui-ci a été retrouvé au fond d’une petite carrière. Protection de la scène, évaluation du danger, évacuation d’une victime et usage d’équipements de désincarcération ont été employés pour extirper la seconde victime. Le travail s’est effectué avec précaution en collaboration avec les paramédics qui devaient évaluer l’état des victimes et procéder au triage. Bilan (fictif) 1 décès, 1 blessé grave et 1 blessé léger.

simul st lambert 08

Durant la simulation, les évaluateurs de la Sécurité publique étaient présents et effectuaient une évaluation minutieuse du travail des secouristes dans le but d’améliorer les interventions et de relever les lacunes. Un des problèmes constatés fut le problème de communications entre les services d’urgence durant la simulation. Un tel événement organisé permet aussi de rehausser les connaissances et les compétences afin de pouvoir sauver plus de vie. Bien que chaque intervention hors route est différente d’une à l’autre en raison des contextes propres, les objectifs, techniques et plans d’intervention resteront les mêmes, mais pourront toujours être améliorés.

La simulation a mobilisé plus d’une cinquantaine d’intervenants du service incendie de Saint-Lambert et de Saint-Isidore qui ont utilisé leur équipement de sauvetage et leurs véhicules d’évacuation Argo. La Sûreté du Québec ainsi que divers partenaires tels que les patrouilleurs du club quad, le Ministère de la Sécurité publique et CSSS Chaudière-Appalaches.