ESPACE PUBLICITAIRE
Nos plans inclus : BANNIÈRE + FACEBOOK + PUBLIREPORTAGE + OFFRE D'EMPLOI 
Pour atteindre une nouvelle clientèle. Service personnalisé, rapide et efficace ! Communiquez avec Zone911. 

ENVOYEZ-NOUS VOS IMAGES ET INFORMATIONS!  Vous voulez nous rapporter une intervention? Voir la section contact pour envoyer vos images ou via la ZONE D'INFORMATION WEB pour des informations anonymes.

Avec la période hivernale qui s’installe, la SQ désire rappeler à tous les conducteurs l’importance d’adapter leur conduite aux conditions climatiques et routières. En le faisant, ils réduisent les risques d’être impliqués dans une collision potentiellement mortelle.

Le saviez-vous ? Les piles boutons peuvent mettre en danger la vie des jeunes enfants

L'ingestion de piles boutons, qui se retrouvent entre autres dans les jouets pour enfant ou petit objet électronique, peut-être mortelle, selon Santé-Canada et invitent les citoyens à la prudence.

Selon Santé-Canada, les piles boutons elles-mêmes et les produits qui en contiennent devraient être gardés hors de la vue et de la portée des enfants

Selon Santé-Canada, des cas d'ingestion de piles boutons ayant entraîné des lésions internes graves ou même la mort continuent d'être signalés chez de jeunes enfants au Canada.

En 2020, le Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT), qui est un système de surveillance des blessures et des empoisonnements dans les services des urgences administrés par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), a reçu des signalements pour 125 blessures mettant en cause des piles boutons en 2020.

En moyenne, 114 cas par année ont été signalés au SCHIRPT de 2016 à 2019.

Les piles boutons peuvent se coincer dans la gorge d'un enfant si elles sont avalées.

Un courant électrique est instantanément généré au moyen de la salive de l'enfant, ce qui entraîne une réaction chimique qui peut causer des brûlures touchant l'œsophage, la trachée et l'artère principale.

Tout cela peut se produire en aussi peu que deux heures. Les brûlures peuvent continuer de s'aggraver même après le retrait des piles. Les piles épuisées ou déchargées peuvent tout de même avoir une charge suffisante pour causer des blessures graves et même la mort.

Les piles boutons se trouvent dans un grand nombre de produits de consommation accessibles aux enfants (p. ex. jouets, montres, calculatrices, télécommandes, appareils auditifs, bijoux clignotants, chandelles à piles, pointeurs laser, cartes de souhaits et livres musicaux).

Les enfants peuvent aussi avoir accès à des piles boutons à partir d'un emballage de piles. Ils peuvent de plus en trouver si des piles boutons individuelles ont été mal rangées ou mal jetées.

Dans les cas d'ingestion signalés, de jeunes enfants avaient trouvé des piles non emballées sur le plancher, dans des poubelles ou sur des comptoirs, ou ils les avaient prises directement dans un emballage de piles ou dans des produits. Il est même arrivé à des adultes, en particulier des aînés, de prendre des piles boutons pour des médicaments ou de la nourriture et d'être blessés.

Ce que les parents et les gardiens devraient faire

Il est important d'agir rapidement si quelqu'un a avalé une pile bouton puisque celle-ci peut entraîner des brûlures internes pouvant mettre la vie en danger en aussi peu que deux heures. Même les piles usées ou périmées peuvent causer des blessures pouvant mettre la vie en danger.

Une personne qui a avalé une pile bouton peut ne pas avoir de symptômes ou avoir des symptômes non distinctifs, comme des vomissements, des douleurs abdominales ou thoraciques, de la fièvre, de la difficulté à respirer et à avaler ou une perte d'appétit.

Si vous croyez qu'un enfant ou un adulte a avalé une pile bouton, amenez-le immédiatement au service des urgences le plus près. Ne provoquez pas de vomissements.

Plusieurs organismes de santé, dont le Centre antipoison de l'Ontario (CAO) et les services de santé de l'Alberta (Alberta Health Services [AHS]), recommandent de donner à l'enfant du miel en route vers le service des urgences, car des études montrent que cela pourrait réduire le risque de blessure grave.

Amenez immédiatement l'enfant au service des urgences le plus près. Ne tardez pas pour obtenir du miel ou lui en donner.

N'oubliez pas que Santé Canada recommande de donner du miel seulement aux enfants en santé de plus d'un an pour éviter le risque de botulisme infantile.

En raison des dangers qu'elles représentent pour les jeunes enfants, en particulier ceux de moins de 5 ans, les piles boutons neuves ou déjà utilisées devraient toujours être conservées hors de la vue et de la portée des enfants.

Source: Santé-Canada

PUB ESPACE EXCLUSIF

16607721798077944308