ESPACE PUBLICITAIRE
Nos plans inclus : BANNIÈRE + FACEBOOK + PUBLIREPORTAGE + OFFRE D'EMPLOI 
Pour atteindre une nouvelle clientèle. Service personnalisé, rapide et efficace ! Communiquez avec Zone911. 

ENVOYEZ-NOUS VOS IMAGES ET INFORMATIONS!  Vous voulez nous rapporter une intervention? Voir la section contact pour envoyer vos images ou via la ZONE D'INFORMATION WEB pour des informations anonymes.

Lutte contre le trafic d'armes : Les villes de Montréal, Québec, Laval, Gatineau et Longueuil unissent leurs voix

 

Communiqué de presse

Les villes de Montréal, Québec, Laval, atineau et Longueuil unissent leurs voix pour réclamer un engagement ferme des chefs de partis fédéraux dans la lutte contre le trafic d'armes

À la veille du débat des chefs en français, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ainsi que les maires de Québec, Régis Labeaume, de Laval, Marc Demers, de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, et la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent ont uni leurs voix pour réclamer un engagement ferme des chefs de partis fédéraux dans la lutte contre le trafic d'armes à feu.

Au cours des derniers mois, de nombreuses grandes villes nord-américaines ont connu une recrudescence d'incidents violents impliquant des armes à feu. Les villes de Montréal, Québec, Laval, Gatineau et Longueuil ne font pas exception. Les maires et mairesses ont rappelé les nombreuses actions entreprises par les villes pour maintenir le caractère sécuritaire de leurs collectivités et demandent aux chefs des partis fédéraux de préciser les mesures qui seront prises pour lutter contre le trafic d'armes et assurer un contrôle national des armes à feu.

« Les villes prennent leurs responsabilités et continuent de faire tout en leur pouvoir pour prévenir la violence, lutter contre le crime organisé et maintenir le caractère sécuritaire de nos collectivités. Cela passe notamment par une augmentation des ressources mises à la disposition des corps policiers et des groupes qui œuvrent à la prévention de la criminalité. Nous ne pouvons toutefois pas tout faire seuls. Nous avons besoin d'une action concertée, globale et pancanadienne. C'est pourquoi nous demandons aux chefs fédéraux de s'engager clairement et fermement à contrôler le trafic d'armes illégales qui a cours à la frontière. Le gouvernement du Canada doit offrir à l'agence des services frontaliers et aux corps policiers les ressources nécessaires pour lutter contre ce fléau. Cela doit être une priorité. La question du contrôle des armes à feu est aussi cruciale. Le gouvernement du Canada doit conserver cette responsabilité et assurer une application de la réglementation d'un océan à l'autre », ont déclaré les maires et mairesses des cinq plus grandes villes du Québec.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

 

 

 

PUB ESPACE EXCLUSIF

16607721798077944308