MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 29 mars 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

2840 CAS CONFIRMÉS
+ 342

22 personnes décédées
+0
29 personne guérie 
192 personnes hospitalisées
+28
72 personnes aux soins intensifs
+15
6313 personnes sous investigation
49 364 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Québec - Un détecteur de monoxyde de carbone a certainement sauvé des vies

Mercredi soir, vers 23h, un appel entre au 9-1-1 un occupant mentionnant que le détecteur de monoxyde de carbone était en fonction dans sa résidence de la rue Ouellet.

Les cinq personnes qui se trouvaient à l'intérieur ont évacué les lieux.

Une fois sur place, les pompiers ont procédé à la détection et celle-ci a été positive. Du monoxyde de carbone a été détecté dans la résidence (45 ppm).

La présence de monoxyde de carbone a été causée par le mauvais fonctionnement d’un foyer aux granules.

Selon le SPCIQ, «le conduit d’échappement des gaz était partiellement obstrué ce qui empêchait l’évacuation complète des gaz de combustion»

Les paramédics ont procédé à une évaluation des locataires.

Conseil de sécurité :

Le détecteur de monoxyde a probablement sauvé la vie les résidents.

Le SPCIQ a précisé que le résident a déclaré que sa famille a été sauvée grâce à l'installation d'un avertisseur de monoxyde de carbone. Celui-ci en avait fait l'installation l'été dernier suite à la visite des pompiers. Chaque année, les pompiers visites les résidences afin de vérifier les installations, les lieux et autres équipements de sécurité et aussi donner des conseils.

La saviez-vous ?

Le monoxyde de carbone (CO) est produit lors d’une combustion incomplète d’un combustible ou d’un carburant tel que l'essence, l’huile, le gaz naturel, le kérosène, le propane, le bois, etc.
Le monoxyde de carbone est inodore, incolore, sans saveur et non irritant.

Il s’agit d’un gaz toxique qui peut provoquer des symptômes varient en fonction de l’intensité de l’intoxication, passant du simple mal de tête si l’intoxication est légère à la perte de conscience et au décès si elle est grave.

Il est impossible pour un être humain d’en détecter la présence.

Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut détecter sa présence.

L’avertisseur de monoxyde de carbone est maintenant obligatoire dans les résidences de la Ville de Québec qui comportent un appareil de combustion (bois, granule, huile, gaz) et/ou un garage de stationnement annexé à la résidence.

Source des informations SPCIQ