Il refuse de porter son « masque » et cause des blessures

( Sainte-Anne-des-Plaines )

Un individu a été arrêté hier suite à une agression causant des blessures à une chauffeuse d'autobus.

Selon le service de police de intermunicipal de Terrebonne/Ste-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion, l’enquête aurait démontré que le mobile du crime est le port du masque.

Le suspect aurait commis des voies de fait causant des lésions sur une chauffeuse d’autobus.

Des informations reçues du public sont à l’origine de ce développement.

L'agression serait survenue samedi 26 septembre à l’arrêt d’autobus du boulevard Sainte-Anne et Rue Therrien à Sainte-Anne-des-Plaines.

 

 

Selon le service de police, le suspect aurait pris l’autobus en se faisant demander de porter un couvre-visage avant d'embarquer dans l’autobus comme l’exigent les consignes sanitaires, il a collaboré en mettant un bandana.

baExemple d'un bandana

Toujours selon le service de police, durant le transport la chauffeuse aurait rappelé au passager de remettre son couvre-visage. À l’arrêt le suspect se serait dirigé vers l’avant du véhicule, aurait ouvert la vitre de Plexiglas protégeant la conductrice et lui aurait assené un violent coup de poing au visage. Il aurait par la suite quitté les lieux rapidement par les rues avoisinantes.

La chauffeuse âgée de 55 ans a été transportée au centre hospitalier, elle aurait subi une fracture du massif facial.

Le prévenu, un homme de 38 ans, a été interrogé par les enquêteurs et est détenu pour comparaitre aujourd'hui au palais de justice.

Des accusations de voies de fait causant des lésions devraient être portées.

Le service de police a précisé :

«L’enquête démontre que le mobile du crime est le port du masque»

Droits d'auteurs

ARTICLE, REPORTAGE ET PHOTOS PROTÉGÉS PAR LES DROITS D'AUTEURS - Toute reproduction, totale ou partielle, photos, vidéos, articles, publié sur Zone911 est strictement interdite. Les auteurs des photos et articles détiennent toujours les droits lorsqu'elles ont été produite par eux. Toutes les publications sur Zone911 ont été dûment autorisées par les auteurs. Sachez que vous pouvez toujours partager les reportages sur vos médias sociaux comme Facebook via les boutons de partage ou à partir du URL de l'article. Voir la section, conditions d'utilisation pour plus de détails.