MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 4 avril 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

6997 CAS CONFIRMÉS
+ 896

75 personnes décédées
+14
478 personnes hospitalisées
+49
130 personnes aux soins intensifs
+8
3879 personnes sous investigation 
83 230 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :

RESPECTEZ LES CONSIGNES 
Restez à la maison, aucune visite.

Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
-Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Deux arrestations en lien avec les fraudes téléphoniques liées à l'Agence du revenu du Canada (ARC)

La GRC de l'Ontario a indiqué avoir procédé à l'arrestation de deux individus avec diverses arnaques transnationales, notamment l'escroquerie téléphonique liée à l'Agence du revenu du Canada (ARC), ainsi que des arnaques liées à des enquêteurs de banques et à du soutien technologique.

Selon les informations de la GRC, en octobre 2018, le Groupe de la criminalité financière de la région du grand Toronto de la GRC a lancé une enquête appelée projet OCTAVIA.

Dans le cadre de cette escroquerie, les appelants s'identifiaient comme des représentants de l'ARC ou de la GRC et, plus tard, d'autres organismes du gouvernement fédéral, puis ils intimidaient les victimes en vue de les inciter à payer des amendes ou des impôts inexistants.

L'escroquerie liée à l'ARC, qui est menée à partir de l'Inde, cible le public canadien depuis 2014 et, malgré un certain nombre de descentes policières dans des centres d'appels illégaux situés en Inde, elle continue de faire des victimes parmi les Canadiens.

86373017 3057668884257893 1999077224954724352 nImage GRC

Entre 2014 et 2019, l'escroquerie liée à l'ARC a entraîné des pertes totales cumulatives de plus de 16,8 millions de dollars pour les victimes. Si l'on inclut les arnaques liées à des enquêteurs de banques et à du soutien technique, le total des pertes déclarées par les victimes dépasse les 30 millions de dollars.

Les enquêteurs de la GRC ont découvert des « mules » et des « gestionnaires de mules » qui œuvrent au Canada en vue de contribuer à blanchir des fonds obtenus au moyen de l'escroquerie liée à l'ARC et d'autres escroqueries.

Gurinderpreet Dhaliwal, 37 ans, et Inderpreet Dhaliwal, 36 ans, de Brampton, sont tous deux accusés des infractions suivantes au Code criminel :

• un chef d'accusation de fraude de plus de 5 000 $;
• un chef d'accusation de blanchiment de produits de la criminalité;
• un chef d'accusation de biens criminellement obtenus.

Les Dhaliwal ont été libérés sur engagement et doivent comparaître devant la Cour de Brampton le 2 mars 2020.

De plus, un mandat d'arrestation a été lancé dans l'ensemble du Canada contre Shantanu MANIK, âgé de 26 ans, un étranger dont la GRC croit qu'il se trouve en Inde.

D'autres arrestations et accusations pourraient être portées à la suite de cette enquête.

Si quelqu'un vous demande des renseignements personnels ou bancaires par téléphone, raccrochez et signalez l'activité au Centre antifraude du Canada. Si l'appelant vous menace ou menace votre famille, raccrochez et communiquez avec votre service de police local. Si vous recevez un courriel ou un message texte comportant des demandes de versement d'impôts douteuses et vous exhortant à cliquer sur un lien pour soumettre des renseignements, n'interagissez pas et signalez l'incident au Centre antifraude du Canada par l'intermédiaire de son site Web à l'adresse www.antifraudcentre.ca, ou par téléphone au 1 888 495-8501.

Source: GRC, via communiqué de presse.

 

Tags: