TÉMOINS - ENVOYEZ VOS INFOS, PHOTOS ET VIDÉOS - Zone911 est là pour vous informer ! Photos et vidéos ICI ou envoyez nous vos informations anonymes via la ZONE D'INFORMATION WEB 

COVID-19 - Point de presse: Nouvelles mesures pour protéger le réseau de la santé

Résumé du point de presse

Les hospitalisations sont en augmentation, les personnes non vaccinées sont plus à risque et il y a un manque d’infirmières dans le réseau de la santé.

Nouvelles mesures obligatoires pour les intervenants du réseau de la santé

13% de la population n'a toujours pas été vacciné. C'est donc 87% de la population qui a accepté de recevoir au moins une dose d'un vaccin.

En raison du variant Delta, depuis 1 mois, la majorité des personnes hospitalisées sont des personnes qui n'ont pas été vaccinées adéquatement.

L'INSPQ prévoit que dans les prochaines jours et semaines, les cas vont augmenter ainsi que les hospitalisations.

Le premier ministre Legault a indiqué que les personnes vaccinées avec deux doses ont 30 fois moins de chance d’être hospitalisées que les personnes non-vaccinées.

Celui-ci a précisé qu'il prend ces mesures afin d'éviter de retourner en confinement. 

Le ministre de la Santé, Christian Dubé a annoncé qu'à partir du 15 octobre, tous les intervenants de la santé et services sociaux, privés comme public, devront être vaccinés, sinon, ils seront suspendus sans solde.

Les patients qui devront aller dans le réseau de la santé devront aussi être vaccinés, afin d'avoir un réseau de la santé sécuritaire.

Le ministre invite tous les employés du réseau de la santé à aller se faire vacciner. Afin d'éviter une suspension, les employés doivent être vaccinés dans les prochains jours afin de respecter le délai de 28 jours entre les doses.

Le ministre de la Santé a indiqué qu'il y a présentement une forte pression sur le réseau de la santé de Montréal et cette pression pourrait s'accentuer dans les autres régions du Québec au courant des prochaines semaines. Présentement, 90% des hospitalisations sont dans la région de Montréal. 

Le ministre de la Santé a indiqué que par cette décision il ne veut pas que des travailleurs mettent des personnes vulnérables à risque.

Les visiteurs et les proches aidant devront présenter le passeport vaccinal leur des visites. 

Le premier ministre Legault a indiqué qu'il y a un manque important d'infirmières spécialisées en soins intensifs. Son gouvernement va faire des démarches afin de réinviter les infirmières qui ont quitté le réseau de la santé dans les dernières années et particulièrement celles qui ont de l'expérience en soins intensifs.

Le problème, c'est qu'on manque d’infirmières et surtout d'infirmières spécialisées dans les soins intensifs. Avec la nouvelle convention collective, on a bonifié les primes et les conditions de travail des infirmières, mais ce n’est pas assez. On est en train de regarder comment on peut en faire plus pour convaincre plus d’infirmières retraitées de revenir au travail.

«Va falloir apprendre à vivre avec le virus», a indiqué le premier ministre.

Le réseau de la santé devra s'adapter. Il va falloir apprendre à vivre avec le virus, pour un bon bout de temps, va falloir accepter un certain risque, accepter avoir des personnes qui seront hospitalisées pour le Covid, a ajouté le premier ministre.

Tags:

Aidez et supportez ZONE911 par un don

0.00$ Raised:
$

16607721798077944308