ENVOYEZ-NOUS VOS PHOTOS ICI OU INFORMATIONS CONFIDENTIELLES VIA LA  ZONE D'INFORMATION WEB 

La police de Québec met en garde la population concernant des fraudes par téléphone. Dans les dernières semaines neuf personnes ont déclaré ce type de fraude. Les fraudeurs visent principalement les personnes aînées. Il pourrait avoir plus de victimes.  Plus de détails : cliquez ici

Trois-Rivières: 12 policiers formés en intervention psychosociale

 

Communiqué


La Direction de la police de Trois-Rivières a indiqué aujourd'hui que certains patrouilleurs ont reçu une formation adaptée dans la réponse aux appels de problématiques psychosociales et qu’ils sont maintenant déployés sur les équipes de travail de la surveillance du territoire.

Cette nouvelle initiative s’inscrit dans la continuité de l’entente de collaboration entre la DPTR et le CIUSSS MCQ suite à l’intégration d’une travailleuse sociale dans les locaux de la DPTR, et ce depuis août 2019. Ainsi, 12 policiersressources en intervention psychosociale (PRIP) agiront dans un rôle-conseil en support à leurs collègues, sur les équipes de travail de la surveillance du territoire. Ceux-ci ont pu développer des compétences ainsi qu’une meilleure connaissance des enjeux au niveau des problématiques de santé mentale et psychosociale. La collaboration établie avec le CIUSSS MCQ a permis d’avoir accès à des personnes-ressources qualifiées qui ont su démontrer aux policiers (PRIP), les meilleures pratiques mises en place sur le territoire de la ville de Trois-Rivières, pour supporter la clientèle vulnérable.

L’objectif d’une telle initiative vise à améliorer les pratiques existantes afin que les interventions policières pour ces types d’appels soient mieux adaptées aux besoins de la clientèle vulnérable ou en rupture du lien social, et par le fait même, diriger celles-ci vers les ressources appropriées.

La DPTR rappelle que plusieurs actions furent mises de l’avant depuis 2017 afin d’adapter la réalité du travail policier face à la recrudescence des appels pour des personnes aux prises avec un état mental perturbé. Notamment, par la formation des préposés à la répartition pour une meilleure évaluation des besoins, la formation de l’ensemble du personnel en « désescalade » élaborée par l’ÉNPQ et la création d’un logigramme de traitement des appels en lien avec un état mental perturbé.

La Direction de la police de Trois-Rivières désire maintenir une réponse optimale et adaptative face aux réalités
sociales avec lesquelles elle doit composer et l’arrivée en fonction de ces policiers ressources (PRIP) témoigne de cette volonté.

16607721798077944308