MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par le COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

COVID-19
Sauver des entreprises et des emplois.
SOLIDARITÉ - FAITES VOS ACHATS ICI AU QUÉBEC

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 29 mars 2020 à 13h

La situation est la suivante: 

2840 CAS CONFIRMÉS
+ 342

22 personnes décédées
+0
29 personne guérie 
192 personnes hospitalisées
+28
72 personnes aux soins intensifs
+15
6313 personnes sous investigation
49 364 analyses négatives (cas infirmés)

Pour ralentir la propagation :
Lavez vos mains souvent
Éternuez / toussez dans votre coude
Isolez-vous durant 14 jours si vous revenez d’un voyage
Évitez de visiter les aînés + les personnes vulnérables si vous êtes malade
Aucun rassemblement extérieur et intérieur

Si la COVID-19 vous inquiète ou si vous avez des symptômes :
- Québec : 418 644-4545
- Montréal : 514 644-4545
- Montérégie : 450 644-4545
- Outaouais : 819 644-4545
Ailleurs au Québec : 1 877 644-4545
Privilégiez les numéros locaux s’il y en a un pour votre région.

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

Une méthode de travail dangereuse : Des agents du Contrôle routier ont dû intervenir

Parfois, des travailleurs mettent leur propre sécurité en danger pour exécuter un travail.

Cette semaine, des agents du Contrôle Routier Québec ont été témoins d'une situation où un employé effectuait un travail mettant sa propre sécurité en danger.

En début de semaine dans le comté de Pontiac en Outaouais, un passager, qui effectuait des tâches sur le bord de la route, se tenait debout entre les deux véhicules.

Il avait un pied sur le marchepied de la camionnette et l’autre sur le timon de la remorque alors que l’ensemble de véhicules était en mouvement sur le chemin public.

Le travailleur aurait donc pu tomber et passer sous les roues de la remorque.

Ce type de comportement est interdit et est sévèrement sanctionné par l’article 433 du Code de sécurité routière.

Cet article du CSR stipule qu’il est interdit de se tenir ou de prendre place sur le marchepied, sur une partie extérieure du véhicule, dans la benne ou dans la caisse d’un véhicule en mouvement et il est également interdit de tolérer qu’une telle pratique ait lieu, a indiqué Contrôle Routier Québec.

«Contrôle routier Québec profite de cet événement pour rappeler les sanctions reliées à cette infraction. Qu’on soit le conducteur, un passager ou la personne qui « surfe », les sanctions s’appliquent à tout le monde.»

Voici les sanctions que l'homme pourrait subir

• Suspension immédiate du permis pour 7 jours (30 jours en cas de récidive)

• Saisie immédiate du véhicule pour 7 jours, plus les frais (30 jours en cas de récidive)

• 12 points d'inaptitude

• 1 000,00 $ à 3 000,00 $ d'amende

Toutefois, Contrôle Routier Québec précise...

«qu'une personne, pour exécuter ses fonctions, peut se tenir sur une partie extérieure d’un véhicule si elle est aménagée à cette fin. Le marchepied d’une camionnette n’en fait pas partie.»