Martin Carpentier toujours pas localisé: Les opérations de recherche sont toujours en cours

La Sûreté du Québec poursuivit les efforts de recherche et le déploiement continu afin de localiser Martin Carpentier.

Les policiers travaillent 24h par jours, a indiqué la SQ.

De plus, la SQ tient à informer les citoyens qu'elle comprend leurs préoccupations.

«Nous entendons les préoccupations citoyennes quant à l’avancement du dossier. Nous réitérons qu’aucun effort n’est ménagé pour localiser Martin Carpentier et que nous utilisons toutes les ressources disponibles et appropriées à cette fin. Que ce soit des patrouilleurs à pied, en VTT, des maîtres-chiens, des hélicoptères, des drones ou l’équipe équestre, nous déployons ces effectifs en fonction de notre stratégie d’enquête et de certains facteurs environnementaux, comme les conditions météorologiques.»
«De plus, nous remercions les citoyens des nombreuses offres reçues pour participer aux recherches. Malgré la bonne volonté derrière ces gestes, nous rappelons que la meilleure façon de contribuer aux recherches est de garder l’œil ouvert et de téléphoner au 9-1-1 si vous apercevez Martin Carpentier. Nous vous rappelons qu’il ne faut pas intervenir auprès de lui et qu’une présence de citoyens trop près de la scène peut nuire à l’opération en cours»
«Enfin, nous tenons à vous garder informés de la situation en cours. Cependant, nous ne pouvons pas communiquer sur l’ensemble de nos actions dans l’immédiat et certaines de ces informations ne peuvent être divulguées pour des raisons opérationnelles. Nous vous remercions de votre compréhension face à cette situation».

La Sûreté du Québec, Ann Mathieu, demande aux citoyens d'éviter le secteur et de laisser les policiers travailler. Les policiers sont en opération depuis 4 jours et ce 24h par jour.

DSC 6863 z9

Depuis ce matin les policiers sont à ratisser plusieurs secteurs boisés. 

107103179 1602940803214170 4981326371989459473 n

Des gens ont nui aux opérations 

Hier soir, les policiers ont dû intervenir et mettre fin à un attroupement, car plusieurs dizaines de personnes se sont rendu dans le secteur et ont pénétré dans les bois. Cette situation nui au travail des policiers, des preuves peuvent être détruites, causer de fausses appels et contaminer la scène, a indiqué Ann Mathieu, porte-parole de la SQ.

Près de 100 personnes se trouvaient dans le rang Bois-Joly et un groupe est entré dans le bois après avoir entendu un craquement. Certaines de ces personnes provenaient même de l'extérieur de la région.

Écoutez les explications de la porte-parole, la sergente Ann Mathieu

De plus, la porte-parole ajoute qu'aucun policier n'a vu physiquement Martin Carpentier et que seuls des résidents du secteur auraient aperçu le suspect sans pouvoir être confirmés hors de tout doute. Martin Carpentier pourrait se trouver encore dans le secteur ou possiblement pas.