Vente de cannabis en ligne: La SQ a effectué une quinzaine de perquisitions

La Sûreté du Québec en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et Postes Canada ont procédé mardi à une quinzaine de perquisitions dans le cadre d’une enquête en lien avec la vente et la distribution illégale de cannabis en ligne.

Les perquisitions ont eu lieu majoritairement sur le territoire de la Ville de Montréal et une sur la Rive-Sud.
Considérant que l’enquête se poursuit, aucune arrestation n’a été effectuée pour le moment. Il s’agit de perquisitions en cours d’enquête.

Les opérations du site internet visé par l’enquête sont également suspendues.

Lors de l’opération, plusieurs kilogrammes de cannabis en vrac ont été saisis, dont la majorité sous la forme de cocottes prêtes à la revente.

Le cannabis provenait principalement d’une production munie d’un certificat d’inscription de Santé Canada encadrant la culture à des fins médicales.

Également, ont été saisis du cannabis comestible (dont des friandises), du haschich, des armes, et près de 30000$ en argent.

Une cinquantaine de policiers ont été mobilisés lors de cette opération.

Le Service des enquêtes sur la contrebande, via le programme ACCES-Cannabis, a pour mission de diminuer l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, dont la vente en ligne, notamment chez les jeunes et à diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faites à la SQDC.

La Sûreté du Québec rappelle qu’au Québec, seule la Société québécoise du cannabis (SQDC) peut distribuer légalement du cannabis en ligne à partir du site www.sqdc.ca.

Tout achat fait sur un autre site internet expose les citoyens à des accusations criminelles ou pénales.

Toute information sur la contrebande de tabac et de cannabis peut être communiquée en tout temps et de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.