ESPACE PUBLICITAIRE
Nos plans inclus : BANNIÈRE + FACEBOOK + PUBLIREPORTAGE + OFFRE D'EMPLOI 
Pour atteindre une nouvelle clientèle. Service personnalisé, rapide et efficace ! Communiquez avec Zone911. 

Vous avez des informations, vous êtes témoin d'un événement.
N'hésitez pas, informez-nous et nous ferons les vérifications nécessaires. Vos informations nous aident à suivre les événements des intervenants et ainsi pouvoir vous informer par la suite. Vous pouvez passer par la Zone d'information web, une interface confidentielle, aucun nom et courriel n'est demandé. Seul votre message sera reçu sans possibilité de vous contacter. Vous pouvez aussi passer par la section contact.
De ZONE911

La Covid-19 : Il se retrouve dans le coma aux soins intensifs

MISE À JOUR 

BONNE NOUVELLE !
«François sortira des soins intensifs aujourd'hui (9 janvier) et sera transféré dans une chambre régulière !! Il lui restera un long chemin à faire pour recouvrer la santé, mais il est sur la bonne voie. Merci à vous tous pour votre support et vos bonnes pensées», a indiqué Paul Beaulieu.

------------

François Beaulieu, un homme de 44 ans en pleine forme physique, un sportif, ex-ambulancier, est maintenant dans le coma à l'hôpital.

Comme éditeur de Zone911, dans le passé, j'ai souvent croisé François sur diverses interventions. Un vrai professionnel dans son travail.

Son père à publier un texte sur son compte Facebook afin de sensibiliser les gens, un texte qui démontre comment peut frapper la Covid-19 sans avertissement.

Son père a déclaré

«Cette nuit notre fils François a été intubé et mis sous respirateur artificiel à cause de la Covid. Il a été mis sous sédation avec respirateur pour au moins une semaine nous a-t-on dit… Ce jeune homme de bientôt 44 ans est cloué à son lit. Lui qui prend soin de lui, se tient en forme en faisant du Cross fit, de la marche en sentiers, etc., a été infecté par la maladie quelques jours avant Noël»

Son père, Paul Beaulieu, a indiqué ce matin, «Actuellement il y a quelques petits signes encourageants. On reste confiant!»

Rappelons que la Covid-19 se transmet maintenant principalement dans la communauté, 40%, plus précisément dans le milieu du travail. Suivi dans les milieux de vie et de soins (27%) et le milieu scolaire (23%). Alors qu'au printemps, c'était les milieux de vie et de soins qui étaient majoritairement touchés. C'est pourquoi que nous devons être prudent et faire attention et respecter les consignes sanitaires.

Bonne chance à François, bon rétablissement.

---------

Je vous invite à lire la publication de son père.

Par Paul Beaulieu

NON, pas seulement des statistiques…. Chaque jour nous regardons les chiffres de la Covid , le nombre d’hospitalisation et de gens aux sons intensifs. Ce sont de chiffres qui nous découragent. Mais les chiffres de lundi prendront une signification toute particulière pour notre famille. Cette nuit notre fils François a été intubé et mis sous respirateur artificiel à cause de la Covid. Il a été mis sous sédation avec respirateur pour au moins une semaine nous a-t-on dit… Ce jeune homme de bientôt 44 ans est cloué à son lit. Lui qui prend soin de lui, se tient en forme en faisant du Cross fit, de la marche en sentiers, etc., a été infecté par la maladie quelques jours avant Noël.

Sa copine, une infirmière qui travaille dans une urgence d’un grand hôpital de Québec a rapporté la maladie à la maison malgré toutes les précautions. Elle était asymptomatique. Seul le test hebdomadaire que les travailleurs de la santé doivent subir a pu révéler la présence du virus. Pour François plus les jours passaient, plus les symptômes s’aggravaient jusqu’au matin du Jour de l’An où il est allé consulter. Dès son arrivée il est immédiatement admis aux urgences, deux heures après avoir été transféré dans une chambre il était transféré à nouveau, mais aux soins intensifs cette fois. Vers 1hre ce matin, il a été mis sous respirateur.

La Covid, ce n’est pas seulement des chiffres… c’est aussi des personnes et des familles qui en sont gravement affectés. Notre société a de la difficulté à tolérer la moindre contrariété en disant que ce n’est pas grave de ne pas suivre les recommandations de la santé publique, que ce n’est pas grave d’assouvir notre « indispensable » besoin d’aller calmer notre anxiété dans le sud, que ce n’est pas grave de se réunir « juste entre nous ». Tout cela fait en sorte que de plus en plus de gens sont malades. Plus de morts, plus de gens qui vivront avec des séquelles… Et aussi plus de gens qui devront attendre pour une chirurgie, pour soigner un cancer…

Non ce n’est pas juste pour les autres ! Depuis deux ou trois semaines, plusieurs personnes que je connais ont été affectées : mon fils, sa copine infirmière, un beau-frère préposé aux bénéficiaires, une connaissance infirmière également et le père d’une amie qui en est décédé. Avant ces deux ou trois dernières semaines, je ne connaissais personne de mon entourage qui avait été touché. Réfléchissez avant de passer outre aux recommandations ou avant de partir en voyage. Dites-vous que quelqu’un que vous connaissez est peut-être déjà infecté et il ne le sait pas… Et vous, vous le saurez peut-être trop tard !

Par Paul Beaulieu 

Par Vincent Fradet
Éditeur de Zone911

 

 

Tags:

16607721798077944308