Cinq vies sauvées par deux paramédics et leur détecteur de monoxyde de carbone

Voici une nouvelle de François Drouin de InfoDimanche.com

Le mercredi 23 octobre, Kim Bérubé et Harold Lemelin, tous deux paramédics à la Coopérative des paramédics du Grand-Portage, ont procédé à l’évacuation in extremis d’une famille lorsque le détecteur de monoxyde de carbone (CO) présent sur leur trousse de secours a retenti. Une famille entière aurait pu être décimée.

Rien ne laissait augurer du drame qui se jouait. C’est un appel pour une personne inconsciente reçu vers 18 h 15 qui a permis à l’équipe 7 de la CPGP de se rendre sur les lieux. «Pour nous, c’était un simple appel médical. Une femme était inconsciente. On ne s’attendait pas à ça», commente M. Lemelin. Sur les lieux, aucune odeur, rien ne trahit la présence de ce tueur silencieux qu’est le monoxyde de carbone. La dame a même repris connaissance. Mais c’était jusqu’à ce que le détecteur n’émette un cri strident. Immédiatement, les deux paramédics réalisent ce qui se trame et la cause plausible de la perte de conscience de la mère de famille. Malgré la réticence des occupants, ils forcent l’évacuation manu militari de la résidence.

La suite complet de l'article sur InfoDimanche.com
https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/375270/cinq-vies-sauvees-par-deux-paramedics-et-leur-detecteur-de-monoxyde-de-carbone