70 introductions par effraction dans des commerces ont été résolus

 

La police de Trois-Rivières a résolu pas moins de 70 dossiers d’introduction par effraction dans des commerces.

De plus, un suspect a été arrêté.

Les commerces visés dans ces introductions par effraction faisaient principalement la vente et la location d’outillage industriel.

L’outillage convoité par le prévenu était principalement composé de génératrices, de scies à béton, de soudeuses, de laveuses à pression, de compacteurs de même qu’un moteur de bateau.

Les délits, qui ont débuté en 2016, ont touché plusieurs villes du Québec, a indiqué la police de Trois-Rivières

Selon la police de Trois-Rivières

Le modus operandi du prévenu consistait à effectuer préalablement un repérage des lieux pour vérifier l’environnement et prendre connaissance des dispositifs de sécurité.

Par la suite, il retournait sur place et forçait l’entrée avant de faire main basse sur la marchandise ciblée.

La vague d’introduction par effraction a pris fin le 4 septembre dernier, lorsque le suspect fut aperçu en flagrant délit par les enquêteurs de la DPTR, après qu’il se soit introduit au commerce United Rentals de la rue Girard.

Celui-ci avait réussi à prendre la fuite, mais il avait été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec dans les instants suivants, à St-Eulalie.

La Direction de la police de Trois-Rivières rappelle que toute personne voulant partager des renseignements, de façon confidentielle, peut le faire par le programme HALTE AU CRIME, en communiquant au numéro 819-691-2929 touche #7, ou directement sur le site internet du programme à l’adresse halteaucrime.v3r.net.

Source: Police de Trois-Rivières