Menu
A+ A A-

L’importance d’un avertisseur de fumée fonctionnel

Le service des incendies de Saint-Jean-sur-Richelieu veut sensibiliser les citoyens à l’importance d’un avertisseur de fumée fonctionnel et bien installé.

Dernièrement, deux incendies mortels sont survenus sur le territoire du service, le 31 décembre et le 6 janvier dernier. De plus, lors de ces deux incendies, deux personnes ont été blessées.

Le directeur du service des incendies, Daniel Dubois, a confirmé que le service des incendies "soupçonne fortement qu’aucun avertisseur de fumée ne fonctionnait lors de ces incendies".

Le chef de division prévention, Derry Spence, a indiqué que pour l’incendie du chemin des Patriotes, le bâtiment étant entièrement détruit, n’a pas permis de retrouver dans les décombres l’avertisseur de fumée. De plus, "la réaction des occupants porte à croire qu’il était absent ou non fonctionnel". Dans le second incendie mortel, celui de la rue Laurier, il y avait présence d’un avertisseur de fumée, mais celui-ci était non fonctionnel.

Incendie mortel rue Laurier le : 6 janvier 2019

Incendie mortel du chemin des Patriotes le : 31 décembre 2018

Selon le service des incendies, l’avertisseur de fumée est le moyen le plus efficace et le moins dispendieux pour sauver des vies, surtout lorsqu’un incendie se déclare durant la nuit.

D’ailleurs, les statistiques le prouvent, c’est durant nuit que la grande majorité des incendies mortels surviennent. Sachez que le "feu ne dort jamais".

Selon le site de la Sécurité publique du Québec, les statistiques des 10 dernières années démontrent qu'en moyenne 50 décès accidentels surviennent annuellement lors d'incendies de bâtiments. Seulement 42 % des bâtiments incendiés étaient munis d'avertisseurs de fumée fonctionnels. 

Peu de temps après le sinistre de la rue Laurier, l’ensemble des techniciens enquête et prévention incendie ont visité les bâtiments d’habitation situés dans le secteur immédiat de la rue Laurier incluant cette dernière. L’intervention a été effectuée dans le cadre d’une opération visant à sensibiliser les occupants des logements sur l’importance de l’avertisseur de fumée, mais aussi sur d’autres aspects importants en sécurité incendie comme les systèmes d’alarme incendie et les moyens d’évacuation maintenus en bon état, a indiqué le Service des incendies. 

Le Service de sécurité incendie rappelle que le règlement municipal sur la prévention des incendies exige que tout logement ou pièce où l’on dort ne faisant pas partie d’un logement, soit muni d’un avertisseur de fumée fonctionnel à chaque étage et qu’il soit maintenu en bon état de fonctionnement.

Il existe actuellement des avertisseurs de fumée munis d’une pile inaltérable au lithium pouvant durer jusqu’à dix ans. Ces appareils représentent une solution intéressante pour ceux qui ont tendance à négliger le remplacement des piles.

Monsieur Alain Laplante, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, mentionne par ailleurs que le Service de sécurité incendie déploiera des efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et d’inspection. Ces actions auront pour objectifs de promouvoir les messages auprès de la population johannaise sur l’importance de l’avertisseur de fumée, mais aussi d’augmenter le taux de présence de ces appareils dans les logements situés sur le territoire de la Ville.

Le Service de sécurité incendie entend poursuivre et accentuer ces efforts dans la poursuite de sa mission de sauvegarder la vie ainsi que les biens des citoyens.

Pour plus d'informations sur le sujet, consultez le site internet de la Sécurité publique du Québec : Cliquez-ici

Source: Via communiqué de presse : ville de Saint-Jean-sur-Richelieu

Retour en haut

GARAGE EXPERT