Menu
A+ A A-

Légendes urbaines

Légendes urbaines

25 février 2008

L’avènement d’Internet a grandement favorisé les échanges entre les gens des quatre coins du globe tout en simplifiant la recherche d’informations. Toutefois, il n’y a pas que des points positifs à ce nouveau moyen de communication. Les légendes urbaines y abondent et plusieurs s’y laissent prendre. Par exemple, il suffit que votre cousin transmette par courriel une légende urbaine à tous ses contacts et que ces derniers fassent de même, pour qu’en peu de temps des milliers de personnes en prennent connaissance et poursuivent cette chaîne sans fin.

 

Qu’est-ce qu’une légende urbaine?

Une légende urbaine est une histoire étrange et spectaculaire, apparemment véridique, souvent inspirée d'un lointain fait divers. Cette histoire, qui fait le tour du monde grâce au bouche à oreille, au courriel ou à Internet, est racontée de bonne foi par des gens sincères, déformée ou amplifiée par chaque narrateur, mais qui, la plupart du temps, se révèle totalement fausse. 



Principales légendes urbaines en circulation*

Différents types de légendes urbaines circulent présentement sur le Web. Parmi celles-ci, quelques-unes sont faussement attribuées à la Sûreté du Québec. C’est pourquoi nous vous invitons à redoubler de prudence et à vérifier la provenance du message avant de le diffuser à vos contacts.

*Cette liste n’est pas exhaustive. Elle sera mise à jour régulièrement.

    Appel de phares identifié aux gangs de rue

    Canular disant de ne pas clignoter ses phares si l’on croise une voiture avec les phares éteints pour l’en avertir. Il s’agirait d’un rite d’initiation d’un gang de rue.

    # 77 sur le cellulaire

    Rumeur expliquant que si vous composez #77 sur un cellulaire, un répartiteur vous répondra pour vous aviser si l’auto-patrouille fantôme de police qui vous suit en est vraiment une.

    Composer son NIP à l’envers

    Histoire racontant que vous pouvez taper votre NIP à l’envers (par exemple 4321 au lieu de 1234) pour avertir le guichet et les policiers que vous êtes en train de vous faire voler.

    Nouvelle vague de voleurs

    Légende urbaine voulant qu’un voleur s’empare de votre voiture dans un stationnement après y avoir collé un papier dans la vitre arrière.

    Alerte Bell Canada

    Canular disant qu’un technicien vous demande au téléphone de composer le 90#. Cela lui donnerait accès à votre téléphone.

    Virus ordinateur

    Légende urbaine répandant la rumeur d’un nouveau virus qui paralyserait votre ordinateur et qui détruirait le disque dur de façon permanente.

    Pour éviter les points d’inaptitude

    Histoire fausse expliquant que si vous recevez une contravention et que vous payez plus que la somme réclamée, votre dossier sera bloqué et vos points d’inaptitude ne seront pas ajoutés à votre dossier.

    Disparition d’une jeune fille

    Histoire racontant qu’Ashley Flores, une jeune fille de 13 ans serait disparue.

    Aiguilles contaminées

    Canular disant que des aiguilles infectées du VIH seraient mises sur les sièges de cinéma.

    Plein de carburant

    Légende urbaine qui raconte que, après avoir fait le plein du réservoir d’essence de votre voiture et payé le montant dû, le standardiste vous demande au haut-parleur de venir à l’intérieur dû à un problème avec votre carte de paiement. Le tout serait relié à un nouveau rite d’initiation de bande voulant que ses membres doivent retourner à leurs bunkers avec une femme ou sa voiture.

    Rohypnol et Progesterex

    La rumeur est que le Progesterex serait utilisé conjointement avec le Rohypnol (la drogue du viol). Le Progesterex empêche que la victime soit enceinte à la suite du viol. Les effets de la drogue ne sont pas temporaires, ils sont permanents. Le Progesterex a été conçu pour stériliser des chevaux.

    Aires de jeux contaminées

    Canular disant que tous les endroits (par exemple les restaurants) avec des balles dans les aires de jeux ne seraient pas nettoyés et que l’on pourrait y trouver du vomi, de la nourriture, des excréments, des aiguilles ayant servi à l’injection de drogues, etc.

Que faire si vous recevez un courriel qui semble être une légende urbaine?

  • Faites preuve de bon sens. Si l’histoire semble invraisemblable, elle l’est probablement.
  • Ne l’envoyez pas à tous vos contacts.
  • Faites un travail de recherche avant de faire parvenir le courriel à la Sûreté du Québec.

Sites Web à consulter*

Voici deux sites Web fréquemment cités dans le domaine qui vous permettront de vérifier la validité de l’information reçue. À noter qu’il se peut que le canular ne figure sur aucun des deux sites. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas une légende urbaine.

* La Sûreté du Québec n’est pas responsable du contenu de ces sites, mais ils pourraient tout de même vous être utiles dans vos recherches.

SOURCE : Sûreté du Québec

Retour en haut