Menu
A+ A A-

Conseilles pour éviter des noyades

Baignade interdite : danger

La grande majorité des noyades et des accidents liés à la pratique d'activités aquatiques se produisent pendant les mois de juin, de juillet et d'août. Les taux de mortalité par noyade liée à la baignade sont relativement constants d'un bout à l'autre du Canada. Nous pouvons toutefois améliorer la situation.

Plusieurs panneaux interdisant la baignade ont été placés aux abords de rivières ou de sections de rivières, là où le risque de noyade et de blessures corporelles est élevé.

Nombreux sont les baigneurs qui sous-estiment l'importance du danger que constituent les courants des rivières. Même s'ils semblent faibles, ils peuvent être menaçants, surtout pour les jeunes nageurs de 5 à 24 ans.

Lors des baignades dans une rivière, il faut aussi tenir compte de ces autres éléments :

 

  • La température de l'eau, qui est basse même l'été, peut causer l'hypothermie. Sachez reconnaître les symptômes de l'hypothermie et ses conséquences.
  • Les plongeons à partir de falaises peuvent comporter d'énormes risques. Les courants, les débris de toutes sortes et le niveau d'eau qui fluctue d'une journée à l'autre rendent cette activité périlleuse au point de tuer ou de handicaper plusieurs personnes.
  • Les baignades et les plongeons dans les rivières, combinés à la consommation d'alcool ou de drogues, constituent une cause importante de noyades, de traumatismes crâniens et de blessures à la moelle épinière.

Si vous pratiquez la baignade en rivière, pensez sécurité : respectez les interdictions de se baigner.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à consulter le site de la Croix-Rouge canadienne (http://www.croixrouge.ca).

Retour en haut

Error: No articles to display