MERCI DE NOUS SUIVRE !

Vous êtes des milliers de lecteurs et lectrices à consulter Zone911 et ce, quotidiennement depuis 17 ans. Nous tentons de faire de notre mieux pour continuer à vous informer, 7 jours sur 7, 24h, malgré la situation difficile causée par la COVID-19. ZONE911 continue à vous informer. 
MERCI ENCORE ! 

 

CORONAVIRUS (COVID-19) EN DIRECT

Au Québec, en date du 9 avril 2020 à 13h

données 8 avril 20 4

IMPORTANT - AUCUN rassemblement physique. Tous les rassemblements sont interdits. Gardez une distance de 2 mètres entre chaque personne et lavez vous régulièrement vos mains

LIGNE INFO CORONAVIRUS : 1-877-644-4545

Voici l'outil d'auto-évaluation des symptômes COVID-19 - https://ca.thrive.health/covid19/fr 

La police de Québec est intervenue pour mettre fin à des rassemblements

La nuit dernière, les policiers de Québec sont intervenus à une dizaine d'endroits où des citoyens s'étaient rassemblés alors qu'un décret interdit tout rassemblement intérieur ou extérieur.

Selon le SPVQ, à la suite de dénonciations citoyennes, les policiers ont été appelés à intervenir à une dizaine de reprises sur son territoire dans la soirée et la nuit de samedi à dimanche, et ce concernant des rassemblements de citoyens qui allaient à l’encontre des mesures gouvernementales prises par décret.

Selon nos informations, les interventions ont eu lieu principalement dans des résidences.

Le SPVQ a indiqué que les interventions se sont bien déroulées dans l’ensemble et que les policiers ont obtenu une bonne collaboration de la majorité des citoyens interpellés.

Une seule intervention a nécessité l’application des mesures prévues au décret, car l’individu interpellé démontrait une absence totale de collaboration.

Celui-ci a reçu deux contraventions pour avoir troublé l'ordre et d'avoir insulté un agent de la paix. De plus, il a été détenu en raison des infractions municipales et non à cause du décret. Il a été relâché en matinée.

Le SPVQ a précisé que « l’approche du Service de police est actuellement orientée vers la prévention et la collaboration des citoyens afin de préserver la sécurité du public, la priorité de tous»

Rappelons que dans l'objectif de maximiser la protection de la population du Québec, le Conseil des ministres a adopté, vendredi, un décret visant à renouveler l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 29 mars prochain. Ce décret est plus précis. Ainsi, le gouvernement du Québec interdit tout rassemblement intérieur ou extérieur. 

Cette interdiction s'applique à tout type de rassemblement, à l'exception de ceux :

• requis dans un milieu de travail qui n'est pas visé par une suspension du gouvernement du Québec, à condition que les employés maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;

• dans un lieu public visant à obtenir un service ou un bien (commerces, services gouvernementaux, etc.), et qui n'est pas visé par une suspension du gouvernement du Québec, à condition que les clients maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;

• dans un moyen de transport, à condition que les usagers maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;

• réunissant des occupants d'une résidence privée, ou de ce qui en tient lieu, et toute autre personne leur offrant un service ou dont le soutien est requis. Les personnes offrant un service ou apportant un soutien doivent maintenir, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres avec les occupants.

Également, les rassemblements extérieurs sont permis lorsqu'une distance minimale de deux mètres est maintenue entre l'ensemble des personnes, sauf s'il s'agit de personnes qui habitent la même résidence privée.

 

Tags: ,