Menu
A+ A A-

Simulation de sauvetage sur le fleuve sur la Côte-de-Beaupré

  • Publié dans Pompiers

La Garde-Côtière, avec l’assistance de Service des incendies de Boischatel/Ange-Gardien, a organisé une opération de sauvetage sur le fleuve dans le cadre d’une simulation.

Les pompiers ont donc été en mesure de mettre en pratique, avec le personnel de la Garde-Côtière, les méthodes d’interventions et voir du même coup les problématiques d’une telle intervention de sauvetage sur le fleuve.

Le scénario de la simulation était un accident survenu sur le fleuve : 5 personnes étaient manquantes, deux étaient à l’eau et trois se trouvaient sur la rive. Comme le fleuve est de juridiction fédérale, c’est la Garde-Côtière qui est intervenue en premier. Puis les pompiers de Boischatel/Ange-Gardien ont été demandés en assistance.

Dès le départ, les pompiers bénéficiaient peu d’information, comme cela arrive bien souvent lors de ce genre d’appel. De plus, l’immensité du fleuve, les vents, le courant et la marée ajoutent des difficultés supplémentaires.

Les pompiers ont donc commencé à faire des recherches en bordure du fleuve et étaient continuellement en communication avec la Garde-Côtière qui avait dépêché dans le secteur un bateau, le Cap Tourmente, et un hélicoptère. Les recherches ont débuté du côté de Boischatel, mais c’est du côté de l’île d’Orléans à la hauteur de Château-Richer que les victimes ont été localisées. Rien n’a été laissé au hasard. En effet, les figurants simulaient diverses blessures et problèmes d’hypothermies. À l’aide de bateaux, des pompiers ont traversé le fleuve pour se rendre sur la rive de l’île alors que d’autres effectuaient des recherches sur l’eau. Les victimes ont donc été évacuées par hélicoptère pendant que d’autres pompiers les attendaient sur le quai de Château-Richer pour les prendre en charge.

Ce type de simulation, qui a duré près de 5 heures, permet à la Garde-Côtière de savoir quel support le service d’incendie, Boischatel/Ange-Gardien peut offrir dans les secteurs où la Garde-Côtière ne peut intervenir, a indiqué le directeur-adjoint du service des incendies, Eddie Vézina. Pour son service, cette simulation a permis de connaître ce que les pompiers peuvent faire dans ce type d’intervention. De plus, les difficultés et les problèmes qui surviennent durant l’intervention ont pu être mis en relief. Le directeur-adjoint a indiqué que tous les pompiers qui ont participé à cette simulation étaient forts heureux de leur expérience.

Depuis une dizaine d’années, les pompiers de Boischatel/Ange-Gardien sont formés en sauvetage en eau vive. D’ailleurs, ils ont reçu cette année un premier volet d’une recertification. L’an prochain, ils devraient recevoir la seconde recertification. Ces formations permettent de mettre à jour les méthodes d’interventions et connaître les nouvelles techniques. L’an dernier, les pompiers sont intervenus à deux reprises sur le fleuve. Ils sont aussi intervenus à plusieurs reprises sur la rivière Montmorency et à la chute du parc Montmorency. Le service d’incendie de Boischatel/Ange-Gardien est le seul service de la Côte-de-Beaupré à avoir reçu une formation de sauvetage en eau vive et sauvetage sur glace.

Retour en haut