Menu
A+ A A-

Un bilan 2017 positif pour le service de police de Lévis

  • Publié dans Policier

La Direction du service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a déposé hier son bilan de l’année 2017.

Plusieurs activités des policières et des policiers constituent des réalisations dignes de mention, dont l’activité Café avec un policier, l’opération À Lévis, il y a des limites! et la recertification de la centrale 911.

« À la Ville de Lévis, nous visons à offrir un milieu de vie de qualité et sécuritaire pour la population en perfectionnant nos méthodes d’intervention. L’excellent travail de nos policières et de nos policiers nous permet de maintenir notre position enviable parmi les villes les plus attractives », a déclaré monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Café avec un policier
Cette nouvelle activité de rencontre avec les citoyens permet d’échanger avec eux et de mieux comprendre leurs besoins en matière de sécurité.

« Ces rencontres constituent une occasion pour les membres du service de police de la Ville de Lévis (officiers, patrouilleurs, enquêteurs et techniciens en identité judiciaire) de se rapprocher de la communauté, de développer une relation de confiance avec les citoyens et de mieux connaître les préoccupations de la population », a souligné le directeur du service de police, monsieur Michel Desgagné.

À Lévis, il y a des limites !
Du 3 juillet au 2 septembre dernier, l’opération À Lévis, il y a des limites a nécessité une présence policière accrue surtout aux heures de pointe, sur 216 emplacements différents. Cette opération a été instaurée dans des secteurs pour lesquels le changement des limites de vitesse a dû être modifié, à la suite de la construction de nouveaux quartiers résidentiels. Pour la durée de l’exercice, 432 avertissements ont été faits et 757 constats d’infraction ont été remis. Les principales infractions commises étaient des arrêts obligatoires non faits et des excès de vitesse.

La certification de la centrale 911
En décembre 2017, la centrale 911 a obtenu un renouvellement de sa certification pour avoir répondu aux normes du ministère de la Sécurité publique grâce à la qualité des services fournis aux citoyens, au bon fonctionnement des équipements et aux compétences du personnel. Il s’agit de la 2e certification du centre d’urgence qui couvre près d’une quarantaine de municipalités au Québec.

À venir en 2018
Pour l’année en cours, le Service de police de la Ville de Lévis a mis en place un nouveau système de réception et de traitement des plaintes pour les citoyens qui ont été victimes de certains délits comme les vols simples, les méfaits simples et les pertes de biens.

Aussi, le SPVL prépare un plan d’action afin d’accroître la présence d’intervenants aux endroits nécessitant une présence policière dans le but de faciliter la fluidité de la circulation.

Finalement, le SPVL travaille en partenariat avec des collaborateurs du milieu pour bonifier l’offre de services en matière d’interventions policières auprès des clientèles vulnérables, dont les personnes souffrant d’un problème de santé mentale et les enfants de 0 à 17 ans qui ont été victimes d’abus et de maltraitance. À cet effet, le SPVL s’est allié à plusieurs partenaires pour s’intégrer au Services Intégrés en Abus et Maltraitance (SIAM) réunissant tous les partenaires travaillant au déploiement des services autour de l’enfant, offrant ainsi une meilleure qualité d’intervention.

Le rapport annuel 2017 de la Direction du service de police de la Ville de Lévis est disponible sur le site Internet au ville.levis.qc.ca, section Sécurité.

Source: Ville de Lévis

Retour en haut