Menu
A+ A A-

Des paramédics seront en grève à Québec à partir de minuit ce soir

Une grève de 5 jours à partir de minuit 

Les paramédics reviennent à la charge et déclenchent, ce soir à minuit, une grève de cinq jours. Ils rejoignent ainsi le mouvement provincial de grève visant à faire débloquer les négociations pour le renouvellement des conventions collectives qui sont échues depuis le 31 mars 2015.

Une grève d’une durée déterminée sera déclenchée 0, du 24 février 2017 à 0 h au 28 février 2017 à 23 h 59, toucheront les établissements de la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec (CTAQ), soit Québec et la Réserve faunique des Laurentides).

Les membres de l’Association des travailleurs du préhospitalier de Québec (ATPH-CSN) a déjà effectué une grève de 72 h le 10 février dernier. Plus de 330 paramédics participeront à nouveau à cette grève afin de mettre de pression sur le ministre Gaétan Barrette à revenir à la table de négociation. « Malheureusement, devant le silence du ministère, il semble actuellement que la grève soit le seul moyen pour nous faire entendre », explique Frédéric Maheux, le président de l’Association des travailleurs du préhospitalier de Québec (ATPH–CSN) 

« Monsieur Barrette est-il conscient de l’ampleur du désastre qu’il est en train de causer dans le secteur préhospitalier? », demande la présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN), Ann Gingras. « Cette grève aurait pu être évitée s’il avait pris ses responsabilités. Nous attendons un geste concret du ministère pour remettre ces négociations sur les rails. Les paramédics méritent une reconnaissance de leur rôle indispensable auprès de la population. Toute la CSN va se déployer dans les prochains jours pour les soutenir dans leurs revendications ».

Pour la durée de ces grèves, les parties établissent essentiellement que :

tous les quarts de travail seront assurés par les paramédics;

ceux-ci répondront à tous les appels et à toutes les affectations, et effectueront les interventions impromptues selon les procédures en vigueur;

les appels de priorité 0 à 7 inclusivement seront traités de la façon habituelle;

les appels de priorité 8 seront traités de la façon habituelle sauf les 24 et 27 février 2017, jours au cours desquels le retour à domicile des patients ne sera pas fait, à l’exception du service aéromédical;

les paramédics verbaliseront les codes radio dans le respect des règles de confidentialité et de civilité;

lors de transports interhospitaliers, les paramédics refuseront de transporter, au retour, les escortes médicales, sauf lorsqu’il y aura un patient à bord du véhicule ambulancier;

le lavage de l’extérieur des véhicules ambulanciers ne sera pas fait, sauf pour assurer la sécurité (clignotants, gyrophares, bandes réfléchissantes, miroirs, fenêtres);

le lavage de l’intérieur des véhicules ambulanciers sera effectué de sorte à prévenir les infections;

les paramédics n’accompliront pas les tâches de chef d’équipe;

les services d’ambulance dédiés à certains événements ponctuels seront réduits;

les paramédics ne rempliront pas le formulaire de facturation AS-810.

Le syndicat s’engage à fournir, à la demande de l’employeur, le personnel nécessaire pour faire face aux situations exceptionnelles et urgentes non prévues à l’entente.

Le Tribunal rappelle aux parties qu’en cas de difficultés de mise en application des services essentiels, elles doivent en faire part au Tribunal afin qu’il puisse leur fournir l’aide nécessaire.

Rappelons que les unités de Québec et de la Réserve faunique des Laurentides représentées par l’Association des travailleurs du préhospitalier ont eu recours à une grève de 72 heures, du 10 au 12 février 2017.

Retour en haut

MICRO-DATA BR

MICRO-DATA BR - 4825, 1ère Avenue Québec - 418-623-3073 - www.microdatabr.com