Menu
A+ A A-

Services sexuels d’une personne mineure: 5 arrestations à Québec

Opération contre les clients voulant obtenir des services sexuels d’une personne mineure : le SPVQ arrête 5 individus

Les enquêteurs de l’unité contre l’exploitation sexuelle des mineurs (ESM) du module des crimes majeurs du Service de police de la ville de Québec (SPVQ), en partenariat avec L’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP) et les policiers patrouilleurs du SPVQ ont procédé à l’arrestation de cinq individus à la suite d’une opération visant à arrêter des clients qui désiraient obtenir des services sexuels moyennant rétribution d’une personne âgée de moins de 18 ans.
L’opération s’est déroulée au début du mois février 2019.

Les cinq suspects sont des hommes âgés entre 25 ans et 50 ans.

Ils ont été libérés par voie de promesse de comparaître la journée de leur arrestation.

Aujourd’hui, ils comparaîtront au palais de justice de Québec.

Ils devraient faire face à des accusations d’obtention, moyennant rétribution, de services sexuels d’une personne mineure ainsi que de leurre d’une personne mineure par un moyen de télécommunication.

Connaissez-vous l'équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme?

L’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP) est une structure d’enquête unifiée au sein de laquelle les organisations policières travaillent de façon concertée afin de lutter efficacement contre les réseaux de proxénétisme et de traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle opérant à l’échelle interrégionale, interprovinciale et internationale. Cette structure offre une meilleure coordination des dossiers, une détection plus rapide des victimes potentielles, des interventions plus efficaces, ainsi qu’une couverture géographique optimale.

La Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec coordonne l’EILP et le Service de police de la ville de Montréal en assume l’opérabilité tactique. Cette équipe regroupe également des enquêteurs de la Gendarmerie royale du Canada, du Service de police de la Ville de Québec, du Service de police de la Ville de Laval, du Service de police de la Ville de Gatineau et du Service de police de l’agglomération de Longueuil.

Source : SPVQ

Retour en haut