Menu
A+ A A-

Atterrissage d’urgence à l’Aéroport de Québec: La passagère fait face à la justice

  • Publié dans DIVERS

La passagère turbulente du Boeing 787 de la compagnie TUI Airways est accusée de menaces de mort et de méfaits à l’endroit d’un bien évalué à plus de 5000 $.

Selon le Journal Le Soleil, la dame, en état d’ébriété, était agitée et s’en serait pris physiquement au personnel de bord.

La passagère dans ce dossier, Bridget Hanley, 34 ans, s’est retrouvé sur le banc des accusés. Toutefois, elle passera une seconde nuit derrière les barreaux, car la Couronne s’est opposée à la remise en liberté. Elle devra revenir demain, mardi, pour son enquête sur remise en liberté.

Selon Radio-Canada, l’accusée est aussi visée par un mandat d’arrestation en Ontario pour une infraction par voie sommaire.

Rappelons qu’hier, l’avion avec près de 300 passagers à son bord en provenance de Manchester au Royaume-Uni a été détourné vers l’Aéroport de Québec. La passagère turbulente avec un comportement agressif a forcé un atterrissage d’urgence, vers 10 h 55. L’avion, un Boeing 787 de la compagnie TUI Airways, était en direction de Cancún. Une demande a été faite à la tour de contrôle pour une assistance à l’atterrissage afin d’expulser la passagère au comportement agressif. La femme a été arrêtée sur place par les policiers de Québec. Elle n’aurait pas résisté à son arrestation. L’avion est reparti pour la destination première soit celle de Cancún.

Source: Radio-Canada et Journal Le Soleil

Retour en haut